New York, un canadien, qui a porté l’aide à un terroriste Tunisien, cloué par la justice américaine !

 

NEW YORK - Un homme canadien a plaidé coupable mardi aux accusations américaines qu'il avait envoyé de l'argent et apporté un soutien à distance aux djihadistes tunisiens, considérés comme les responsables d'un attentat suicide en Irak en 2009 qui avait tué cinq soldats américains. L'affaire pourrait lui épargner une période de la vie derrière les barreaux.

Faruq Khalil Muhammad 'Isa a plaidé devant le tribunal fédéral de Brooklyn pour une accusation de complot de meurtre assortie d'une peine d'emprisonnement à perpétuité maximale. Il fait face à une peine d'emprisonnement de 26 ans suivie d'une expulsion dans le cadre de l'entente qu'un juge doit encore approuver.

Le procureur adjoint américain Peter Baldwin a déclaré au juge que les procureurs rencontraient en personne les familles de chacune des victimes avant d'accepter une peine que le gouvernement estime "servirait à punir (le défendeur) et dissuader les autres, tout en exigeant également que le défendeur admette son participation à ces actes odieux. "

L'avocat de la défense, Mildred Whalen, a déclaré dans un communiqué: "Nous sommes conscients de la difficulté de cette affaire pour un si grand nombre de personnes, mais pensons que l'accord sur le plaidoyer proposé serait une solution appropriée."

Muhammad 'Isa, âgé de 50 ans, est un citoyen canadien et un ressortissant irakien qui a été arrêté en 2011 avec un mandat d'arrêt américain suite à une enquête des autorités de New York, du Canada et de la Tunisie. Il a été détenu à Edmonton, en Alberta, jusqu'à ce qu'il ait perdu un combat d'extradition en 2015.

Une demande d'extradition citait une preuve d'écoute électronique et une interview de Muhammad 'Isa selon laquelle les autorités américaines avaient lié le réseau terroriste qui utilisait un kamikaze pour faire exploser un camion chargé d'explosifs devant la porte de la base américaine à Mossoul, en Irak, le 10 avril. , 2009, tuant les soldats.

Au cours de l'interview, Muhammad 'Isa a avoué avoir correspondu par email avec deux des djihadistes alors qu'ils étaient en Syrie, et qu'ils étaient en mission pour tuer des Américains, selon la paperasse. Les documents allèguent qu'il a correspondu avec des "facilitateurs" qui essayaient d'amener les attaquants en Irak, et a câblé l'un d'entre eux 700 $.

Les autorités américaines ont allégué que le lendemain de l'attaque de la base américaine, Muhammad 'Isa a demandé dans une communication électronique, "Avez-vous entendu parler de l'énorme incident d'hier? Il a également identifié le kamikaze comme «l'un des frères tunisiens», auquel un animateur a répondu «Louez Dieu».

Muhammad 'Isa a dit aux enquêteurs dans l'interview que par "incident énorme", il entendait une explosion, selon les journaux.

Aucune date de détermination de la peine n'a été fixée.

Source: http://feeds.foxnews.com/~r/foxnews/national/~3/7Yp3LECmxCI/canadian-man-pleads-guilty-to-us-terror-charges.html

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*