50 combattants présumés de l’EI, tous de nationalité tunisienne, arrivés récemment en Italie!!

Un momento del servizio delle unità cinofile nella metro di piazza di Spagna, a Roma, 19 settembre 2017. "A fine mese, a causa dei mancati pagamenti, saremo costretti a sospendere i nostri servizi di sicurezza nelle metro di Roma, compreso quello con le unità cinofile per i controlli antiterrorismo". A parlare è il titolare della società 'Mib security and service', Amedeo Pantanella, che lancia un appello ad Atac, la municipalizzata per i trasporti di Roma Capitale, affinché "paghi gli arretrati di un anno ai dipendenti del servizio di sicurezza". ANSA/ANGELO CARCONI
Interpol a diffusé une liste avec les noms de 50 combattants présumés de l'Etat islamique, tous de nationalité tunisienne, arrivés récemment en Italie à bord de bateaux. Ceci est rapporté exclusivement par le Guardian en ligne, selon lequel la liste avec les noms a été envoyée le 29 novembre au ministère de l'Intérieur, qui l'a par la suite tournée vers les agences antiterroristes en Europe.

Selon un responsable anti-terrorisme européen entendu par le Guardian, des militants présumés de l'Etat islamique, ils atteindraient l'Italie entre Juillet et Octobre l'année dernière sur les petits bateaux qui ont été abandonnés sur la plage. Certains des combattants, explique le journal britannique, ont été identifiés par les autorités italiennes une fois qu'ils ont atterri sur la côte sicilienne.

Quatre d'entre eux étaient déjà connus des agences de renseignement européennes et l'un d'entre eux aurait déjà traversé la frontière franco-italienne pour rejoindre le département du Gard dans le sud de la France.

PS, pas de réponse sur la liste Interpol - "Les informations de 50 combattants étrangers sont arrivés sur la côte italienne appartenant à l'Etat islamique et prêts à mener des attaques". Le Département de la Sécurité Publique le confirme en soulignant que la collaboration entre l'Italie et la Tunisie nous a permis d'identifier "un petit nombre de personnes" rapportées par les autorités de Tunis. Sujets déjà rapatriés

Source:http://www.ansa.it/sito/notizie/mondo/europa/2018/01/31/interpol-50-fighters-isis-giunti-in-italia-su-barconi_1ebc1ec9-6be9-4260-9c4d-950f935a86b6.html

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*