Le couscous n’est pas que Tunisien !!

Le couscous, dont la renommée a largement dépassé les frontières du Maghreb, est un sujet sensible dans la région. Algérie, Maroc et Tunisie revendiquent fermement être le berceau de ce plat à base de semoule de blé dur préparée avec de l’huile d’olive et accompagnée de légumes, d’épices, de viande ou de poisson.

En septembre 2016, l’annonce par l’Algérie de son intention de faire inscrire le raï (genre musical) et le couscous au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco avait suscité l’ire du voisin marocain, grand rival politique, diplomatique et culturel.

Des experts de ces trois pays vont étudier le projet « commun » de faire classer le couscous, spécialité culinaire d’Afrique du Nord, au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, a annoncé lundi le directeur du Centre algérien de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH).

Selon les experts, le couscous remonterait à l’Antiquité.

Apporté en France au début du XXe siècle par les premiers travailleurs venus d’Algérie, puis par les pieds-Noirs à l’indépendance de l’Algérie en 1962, le couscous est devenu l’un des plats préférés des Français, selon plusieurs études.

AFP

source: http://www.leprogres.fr/france-monde/2018/01/24/le-couscous-bientot-inscrit-au-patrimoine-de-l-humanite

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*